Nos témoignages

     
  •  Il y a deux ans j’ai vu en ligne un spectacle musical d’acteurs sourds et malentendants. J’étais tellement impressionnée que je suis allée dans une autre ville pour les voir en tournée. Ayant fait des études sur la linguistique en Russie j’ai décidé de continuer mes études en master en France où j’ai trouvé une formation concernant la surdité, à savoir des cours de langue des signes française. J’attendais ces cours avec l’impatience ! Les cours théoriques sur la surdité et la description des langues gestuelles, sur le bilinguisme et l’enseignement aux enfants sourds m’ont ouvert un nouveau monde qui m’était alors inconnu. Ces cours de LSF ne sont pas faciles mais c’est étonnant de voir à quel point ils ne sont pas fatigants et motivent à apprendre de plus en plus. Cette année je continue mes cours de LSF dans mon Université mais ça ne me suffit plus, j’ai décidé de prendre les cours de Concept Sign Arts pour plus pratiquer la LSF. Pour moi c’est une langue qui non seulement parle du monde autour de nous mais qui montre aussi tout son enchantement qui est difficile à décrire avec les paroles. Cette langue, c’est un art elle-même.–Yana

  • L’année dernière, j’étais en terminale au Lycée du Grésivaudan Meylan et en début d’année une option Langue des Signes Française a été proposée aux élèves. Je ne savais pas encore quelle orientation j’allais suivre dans mes études supérieures mais je savais que je voulais suivre ce cours. C’est la curiosité qui m’a fait venir, la nouveauté et l’envie d’approcher d’un peu plus près cette langue si peu commune mais qui a la capacité de rapprocher les gens malgré leurs différences.
    J’ai manqué le premier cours, donc la semaine suivante j’ai dit au professeur pourquoi mais c’est après avoir fini de m’expliquer que les autres élèves m’ont dit qu’il était sourd et muet. Ainsi tous les cours étaient entièrement LSF. Ce n’était pas évident les premières fois de communiquer uniquement avec les mains. C’était des cours étrangement silencieux et fascinant car contrairement à ce qu’on pourrait penser c’est fluide, on comprend très bien et on a même l’occasion de rire ensemble. Je ressortais de chaque cours toujours plus emballée.
    J’ai passé l’épreuve de LSF au baccalauréat. Un an d’apprentissage n’a pas suffi pour être très significatif dans ma note mais je suis contente que ce cours perdure au lycée et que des nouveaux élèves puissent apprendre cette langue et ainsi favoriser l’intégration. Je suis en licence de Science du langage à Stendhal et je continue d’apprendre la Langue des Signes Française.–Julie

  • Le premier jour de mon année de terminale ES au lycée du Grésivaudan, mon professeur principal m’avait demandé de lire un papier concernant une nouvelle option proposée aux élèves cette année : la Langue des Signes (LSF). En la lisant, je me suis directement sentie concernée. Je suis donc allée me renseigner et je m’y suis inscrite.
    Les premiers cours n’étaient pas évident car notre professeur était lui même sourd et muet. Nous devions comprendre ce qu’il disait sans parler la langue. C’était vraiment passionnant car notre professeur avait vraiment envie de nous enseigner cette langue !! Le temps passait vraiment vite car nous étions concentrés pendant toute l’heure et si nous décrochions, c’était vraiment dur de reprendre le fils du cours !
    C’était même dommage que les cours ne durent qu’une heure !! Le peu de cours que j’ai du involontairement manquer, je le regrettais vraiment car déjà, les autres élèves avaient appris du vocabulaire que je ne connaissais pas, et puis je n’aimais pas manquer des cours de LSF !
    Je n’ai malheureusement pas pu passer cette option au baccalauréat car le niveau obtenu en un an était insuffisant. J’encourage cependant tous les élèves à prendre cette option car c’est vraiment une option hors du commun, basée également sur une ouverture d’esprit et qui nous a permis de nous rendre compte que l’on peut communiquer d’une autre façon que par la voix et que certaines personnes n’ont malheureusement que cette façon pour communiquer !!
    Je suis cette année en première année de musicologie et j’aimerais poursuivre l’apprentissage de cette langue !!–Raphaël

Nos services proposés


Sensibilisation

Découvrez nos services de Sensibilisation…

En savoir plus…

Formation

Découvrez nos modules de cours, découvrez nos propositions…

En savoir plus…

Remise à niveau

Pour vous aider à la remise à niveau de la langue des signes…

En savoir plus…

Animation

Concept Sign peut aussi intervenir sur des événements…

En savoir plus…